EXPOSITION-CONFERENCES  » Souvenirs de Salonique, histoires françaises d’hier à aujourd’hui « 

L’exposition « Souvenirs de Salonique, histoires françaises d’hier à aujourd’hui » ambitionne de dévoiler ou de faire redécouvrir au public
français et grec, y compris aux Thessaloniciens, les liens étroits tissés entre la France et la ville depuis 400 ans. Car cette relation ancienne et singulière est émaillée d’épisodes marquants, méconnus parfois ou enfouis dans les mémoires. Cette histoire commune est peuplée de personnalités françaises, architectes, archéologues, commerçants, diplomates, médecins, professeurs, bâtisseurs, industriels et artistes, qui ont contribué aux transformations de Salonique, puis de Thessalonique, et l’ ont accompagnée dans son parcours mouvementé.

Rappeler la place de la France, car enfin, qui se souvient encore que la France a choisi d’établir à Salonique, des 1686, l’un de ses premiers consulats ? Que la Mission laïque a retenu Salonique en 1906 pour ouvrir son premier établissement scolaire (« le Lycée ») à
l’étranger ? Que l’enseignement du français a dominé le secteur éducatif dans la ville pendant près d’un siècle ? Que nombre
d’infrastructures modernes dans la région ont été pour la première fois installées par les troupes françaises de l’Armée d’Orient, pendant la Première Guerre mondiale? Que de nombreuses familles de la communauté juive de Thessalonique, parce qu’elles étaient francophones, ont choisi la France comme terre d’émigration au début du XXe siècle ? Et qui sait que certains lieux emblématiques de la ville, comme la Place Aristote, le port et aujourd’hui le Front de mer (la Nea Paralia), portent la signature d’architectes français?

Des collectionneurs et des experts – les historiens MathieuJestin et Rena Mohlo, l’archéologue Anne-Marie Faraggi- Rychner, des universitaires français et grecs parmi d’autres Meropi Anstasiadou, Paul Dumont, Vilma Hastaoglou- Martinidis et Nikos Kalogirou- se sont embarqués dans cette aventure durant plus d’un an, sont devenus membres du comité scientifique ou partenaires spéciaux, ont
bénévolement et avec beaucoup de constance mis leur expérience, leurs compétences et leur caution scientifique au service de cette entreprise. Et c’est après avoir lu les travaux de Evangelia Messochoriti (architecte, muséologue et conservatrice et commissaire de l’exposition) consacrés à l’histoire du Lycée et de l’Institut français qu’est née l’idée ambitieuse de « monter » une grande exposition. 

HORAIRES D’OUVERTURE :

Lundi : 10h00-14h00 & 16h00-20h00
Mardi : 16h00-20h00
Mercredi : 16h00-20h00
Jeudi : 10h00-14h00 & 16h00-20h00
Vendredi : 16h00-20h00
Samedi & Dimanche : 12h00-20h00

Consultez ici le dossier de presse et le programme détaillé de nos événements de mars !